Le Maroc se rapproche du Rwanda et peut frapper un grand coup dans l’économie Africaine.

La visite du président du Rwanda au Maroc est un signe d’ouverture fort entre les deux pays qui va permettre un développement économique soutenu. 

Le Maroc et le Rwanda se rapproche avec des grandes ambitions pour l'Afrique.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a reçu en personne le président Rwandais, Paul Kagame, pour la rupture du jeûne à Casablanca. Une visite qui était attendue car la relation entre les deux pays s’est largement amélioré depuis quelques années.

En effet, le Rwanda avait reconnu la RASD (polisario) en 1976, ce qui a rapidement compliqué la relation entre les deux pays. Mais depuis, le Rwanda s’est éloigné de cette position pour proposer une position neutre avant de se calquer sur la position Marocaine.

Le Rwanda est devenu l’un des plus grands pays Africains selon le « Doing Business » mais aussi un pays à suivre dans son ouverture. En effet, 40% des parlementaires du Rwanda sont des femmes ce qui dénote vraiment une ouverture du pays.

Le président Kagame a lancé des réformes fortes contre la corruption ce qui en fait un pays innovateur en Afrique.

Le Maroc qui est très présent en Afrique de l’Ouest a également la possibilité d’investir en Afrique de l’Est. Le marché Rwandais est un marché ultra compétitif et permettrait aux investisseurs Marocains de conquérir une partie du continent Africain.

A lire aussi:
Le Maroc s’en prend à l’Iran après les menaces sur le Bahreïn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *