Abu Bakr Al-baghdadi, n’est finalement pas mort.

L’annonce de la mort du chef de Daech, Al-Baghdadi, lors de bombardements de la ville de Raqqa, n’a pas fait un grand bruit. Et pour cause, sa mort a été annoncée à plusieurs reprises.

Al-Baghdadi n'est pas finalement pas mort.

Un bombardement de la coalition menée par les Etats-Unis, sur la ville de Raqqa, aurait visé le chef de Daech, qui selon les informations récoltées, était sur place.

Quelques heures après le bombardement, plusieurs médias d’Irak, d’Inde et d’Iran ont annoncé la mort d’Al-Baghdadi, suite à un communiqué d’une agende de presse proche de Daech.

Mais tout ceci ne semble être qu’une mascarade comme  ces dernieres années où la mort du chef de Daech a été annoncé des dizaines de fois

Il peut toutefois être possible qu’il ait été blessé lors des bombardements selon des médias sérieux d’Irak.

La confirmation de son état de santé ne sera fiable que si elle provient directement de Daech.

A lire aussi:
Embrouille entre le Maroc et le Venezuela à l’ONU à cause du Sahara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *