Meurtre juste avant la rupture du jeune à Fès.

Un individu d’une trentaine d’années est décédé suite à une altercation avec un autre individu, quelques minutes avant la rupture du jeûne.

Un homme est décédé à Fès après une altercation au couteau juste avant la rupture du jeûne.

Comme chaque année au Maroc et ailleurs, des drames se déroulent durant le mois de ramadan. Cette fois-ci l’affaire s’est déroulé à Fès et a conduit à la mort d’un homme.

Assis dans un arrêt de bus, la victime et son assassin ont eu une altercation, établi comme étant « futile » par les témoins présents. L’accusé a alors saisi un couteau et a porté des coups au visage et dans le dos.

L’homme d’une trentaine d’années gisait au sol et perdait beaucoup de sang. Il a été gravement touché au visage mais un coup de couteau dans le dos lui sera fatal. En effet, la blessure est tellement profonde qu’elle a atteint le cœur.

Le frère de la victime, qui s’impatientait de  la venue des secours, a conduit lui-même son frère à l’hôpital avec l’aide d’un taxi de Fès.

Malheureusement, il perdra la vie lors du transport vers l’hôpital Ibn Al Khatib.

La Cour de justice de Fès a demandé une autopsie du corps de la victime. Quant à l’accusé, âgé d’une vingtaine d’années, il a été interpellé et sera poursuivi pour homicide volontaire.

A lire aussi:
Exportation : le Maroc est en train de réduire sa dépendance de l’Union Européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *