Des imams autorisent de rompre le jeûne pour ceux qui passent des examens grâce à une fatwa.

Une fatwa a été promulgué pour permettre aux étudiants de rompre le jeûne lors des examens du baccalauréat en Algérie mais également par le conseil théologique Musulman de France.

Un fatwa a été annoncé pour rompre le jeune le jour des examens.

Selon les différents partis la jeûne fait diminuer le taux de glycémie dans le sang et donc dans le cerveau ce qui provoque une diminution de la concentration après midi durant le ramadan.

Sachant que les examens sont très importants pour le futur des étudiants, une fatwa a été validé dans certains pays. Son annonce a été accueilli de manière mitigée sur les réseaux sociaux car certains clament que le ramadan fait partie des obligations et est un pilier de l’Islam.

La seule condition des protagonistes de la fatwa, est de rattraper les jours non-jeûné comme pour les femmes enceintes ou les personnes qui rompt le jeûne à cause d’une maladie.

A lire aussi:
La tradition du « neffar » au Maroc, qui consiste à réveiller les Marocains pour manger durant le ramadan se perd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *