La France a-t-elle délibérément laissé passer un terroriste vers le Maroc ?

L’ex-militaire Français qui avait été interpellé à l’aéroport de Fès avec des armes dans ses bagages, est actuellement jugé devant le tribunal antiterroriste de Salé. L’homme était parvenu a faire passer des armes dans ses bagages à l’aéroport de Nantes.

La France a-t-elle réellement envoyer un terroriste au Maroc ?

L’histoire est incroyable. Un Français avait été interpellé par la police Marocaine à son arrivée à l’aéroport de Fès. L’homme avait en sa possession un arsenal de guerre et n’a pas été inquiété par la police Française lorsqu’il a embarqué pour le Maroc.

L’homme est un ancien militaire Français qui se serait converti à l’Islam. et se prénommait Broustail Manuel Pierre Angelo.

L’individu est poursuivi par la justice Marocaine pour détention d’armes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter atteinte du royaume et non dénonciation d’un crime terroriste.

L’ex-militaire avait été laisse embarquer par la France alors qu’il détenait un arsenal de guerre dans ses valises. La police Marocaine a mis la main sur une bonbonne de gaz, de cinq armes blanches, d’un sabre, d’un habit militaire mais également une cagoule.

Comment l’individu est-il parvenu à passer les points de contrôle en France ? Des questions qui laissent perplexe.

L’homme a été licencié de l’armée suite après une radicalisation et a été fiché « S » par le ministère de l’Intérieur. Alors oui, le Maroc peut se poser la question de la préméditation de la France de nous avoir envoye un terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *