L’Euro 2016 débute en France avec une atmosphère menaçante.

Le coup d’envoi de l’Euro 2016 débutera ce soir avec le match de l’équipe de France contre la Roumanie. Ce qui devait être une fête va devoir subir la grève des transports, celui des pilotes d’Air France, des éboueurs et nous en passons ….

L'Euro 2016 débute en France avec une atmosphère menaçante.

Depuis l’annonce de l’organisation de l’Euro 2016 de football en France, les Français se préparaient à supporter leur équipe avec des fêtes et parades dans les villes Françaises. Il y avait également le flux de personnes venant du monde entier pour assister au match ou profiter de la fête dans le pays. Le ministère de l’Intérieur a évalué le nombre à 7.000.000 d’individus qui devraient entrer en France dans les prochains jours.

Mais ce qui devait être le rassemblement d’un pays, est en train de tourner au règlement de compte entre les syndicats et le gouvernement Français. Les conséquences de ce conflit peuvent être désastreuses car elles impacteraient directement sur l’économie du pays.

En effet, la première mesure des syndicats a été de faire grève aujourd’hui, jour du match d’ouverture, ce qui va provoquer un sacré trafic dans la capitale Parisienne et sa banlieue. Les supporters qui voudront se rendre au stade, devront patienter et trouver des solutions autres que le RER qui sera en grève. Mais le gouvernement vient d’annoncer qu’il y aurait 1 RER sur 3 dans la journée, ce qui soulagera un peu le trafic.

Viens ensuite la grève des pilotes d’Air France appuyé par les aiguilleurs du ciel qui ont posé une grève demain dans tout le pays. Ce qui implique l’annulation d’un certain nombre de vols vers la France. Une idée qui fait peur car cette grève bloquerait des touristes dans leur pays et pourrait les dissuader de venir au final.

Puis il y a également une grève des éboueurs qui ne ramassent plus les poubelles à Paris. Il suffit de se rendre dans quelques rues parisiennes pour se rendre compte qu’il y a une odeur inhabituelle et que les cafés et restaurants sont vides. En effet, les poubelles s’accumulent dans les rues Parisiennes depuis la grève des éboueurs, qui contestent la loi travail et demandent sa suppression.

Autant dire que ce n’est pas la joie du côté des hôteliers, des restaurateurs car la clientèle fuit les établissements. Nul doute que d’autres grèves viendront perturber la compétition de football afin de faire plier le gouvernement sur la loi travail.

A lire aussi:
Charlie Hebdo se moque de la mort de Mohamed Ali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *