Les petites histoires du ramadan #3 Le prophète Houd et la destruction de son peuple par Dieu.

Le prophète Houd était l’un des quatre prophètes Arabes de l’Islam, les trois autres étaient Mohammed, Saleh et Chouaïb.

L'histoire du prophète Houd et la destruction de son peuple par Dieu.
Houd a été envoyé par Dieu à la civilisation des Aad, qui selon des chercheurs, se situerait dans la zone montagneuse entre le Yémen et Oman.
Sa mission était de rappeler à son peuple, l’unicité de Dieu, seul source d’adoration autorisée. Mais son discours ne prenait pas avec ses semblables car les « Aad » n’avaient besoin de rien car ils étaient bénis par Dieu qui leur avait donné des terres fertiles, de l’argent en abondance et de l’eau potable.
Houd n’abandonnait pas ses prêches pour le tout-puissant et souhaitait ramener à la raison son peuple qui n’avait qu’une chose en tête, qui était de devenir encore plus riche, plus puissant. Les « Aad » se sont mis à pratiquer l’idolâtrie sous le regard impuissant de Houd.
Une dernière fois, il tenta de convaincre son peuple d’adorer Dieu et que par sa grâce, ils gagneront plus d’argent et vivront mieux. Mais l’un d’eux lui dit qu’ils étaient déjà les plus forts, les plus riches et qu’ils avaient les plus belles battisses alors pourquoi adorer un Dieu ? Que vouloir de plus ?
C’est à ce moment-là que Houd décide de se détourner de son peuple car il savait que la colère divine allait les frapper rapidement. 
Effectivement une sécheresse terrible frappa les « Aad », qui saccagea leur terre si fertile auparavant. Pendant un long moment, la chaleur les faisait suffoquer. Leur regard était tourné vers le ciel en attendant les gouttes de pluie mais rien n’y fait. 
Leur entêtement dans l’idolâtrie, provoqua une fraîcheur glaciale avec un vent qui déchirait la peau humaine. Les « Aad » essayaient de trouver un refuge face à la colère de Dieu. Pendant plus de huit jours, le vent ne cessa de souffler et réduira en miettes la civilisation des « Aad ».
Tous les « Aad » ont péri car ils ont refusé de demander « Pardon » à Dieu. L’orgueil les a mené à leur perte.
Une tempête de sable couvera le corps des membres  de la civilisation des « Aad » éparpillé sur une terre auparavant bénie.
Le prophète Houd et ses fidèles furent sauvés par la volonté de Dieu et émigrèrent une zone désertique correspond au Yémen d’aujourd’hui. 
A lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *