Le Maroc se bat contre l’analphabétisme.

Le taux d’analphabétisme au Maroc est estimé à 26% de la population et nécessite une prise en charge d’urgence surtout dans les zones rurales.

Le Maroc lutte contre l'analphabétisme

Le ministre de l’Education nationale et de la formation, Khalid Berjaoui, a donné quelques précisions lors d’une question au Parlement, sur les réformes pour lutter contre l’analphabétisme.

«Il y a tout de même eu des améliorations depuis plus de 10 ans car le nombre d’analphabètes au Maroc est estimé à environ 8 millions de personnes alors qu’il était de 11 millions il y a 10 ans.» a déclaré Berjaoui lors d’une session de travail.

L’analphabétisme est un mal pour le royaume car il est un mauvais signe pour le développement du pays dans les années futures. Le Maroc a besoin de jeunes formés afin de participer à la croissance du pays.

Il y a selon le rapport du ministère de l’éducation nationale et de la formation, plus d’1 million de Marocains s’alphabétisent chaque année, un point encourageant.

Le Maroc doit également faire face à un problème culturel dans les zones rurales. Les femmes sont les plus touchées par l’analphabétisme car elles sont poussées à quitter l’école, sans les bases nécessaires, afin d’aider dans les tâches ménagères et pour se marier.

Un travail sur les mœurs doit se faire mais s’annonce très difficile car la culture chez les Marocains est primordiale surtout dans les zones reculées.

A lire aussi:
Le Maroc en alerte le long de ses frontières avant l’arrivée de millions de Marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *