Finalement les tricheurs du bac n’iront pas en prise cette année

Un projet de loi sanctionnant d’une peine de prison était en discussion au Parlement pour les tricheurs du bac au Maroc. Finalement la loi est passée à la trappe.

Les tricheurs du bac au Maroc n'iront finalement pas en prison

Des centaines d’affaires de triche avaient éclatés l’année dernière lors des examens du bac au Maroc. Plusieurs sujets avaient été dévoilé avant le passage à l’examen.

Une polémique est né au point où certains parlementaires ont proposé une loi sanctionnant les tricheurs de peines de prison. Mais la loi qui a été débattu au Parlement a été identifié comme trop sévère par plusieurs partis politiques comme l’Union Socialiste ou encore le parti Authenticité et Modernité. La loi est donc passé à la trappe.

Les tricheurs seront uniquement sanctionnés d’une interdiction de passer des examens durant un temps limité. En effet, en fonction de la tricherie, la sanction pourra être égale à un an jusqu’à l’interdiction à vie pour les tricheries de grande ampleur.

Nul doute que de nouvelles affaires de tricheries éclateront lors des prochains examens comme chaque année.

A lire aussi:
Saisie de plus d’une tonne de kif près de Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *