Non, la police Marocaine n’a pas kidnappé le représentant Chiite du royaume.

La direction générale de la sûreté nationale  a démenti les rumeurs du kidnapping du représentant Chiite, Abdou Chougrani, par les forces de police Marocaine. 

La police Marocaine dément avoir kidnappé le chef Chiite Abdou Chougrani.

Un communiqué publié par la DGSN a confirmé l’arrestation de Chougrani pour des affaires de détournements de fonds publics.

L’homme est accusé de détournements de fonds publics et a été placé en garde à vue après son interpellation.

Des membres de la communauté Chiite ont fait courir la rumeur que leur chef spirituel avait été interpellé par la police Marocaine.

L’accusé est actuellement au poste de police où il est en garde à vu et sera présenté au juge spécialisé dans les crimes financiers de la Cour d’appel de Fès.

A lire aussi: 
L’Iran boycotte le pèlerinage à La Mecque et relance le conflit Chiite/Sunnite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *