Les Iraniens boycottent le pèlerinage à la Mecque.

L’Iran a décidé de ne pas envoyer ses pèlerins à la Mecque cette année à la suite de la crise avec l’Arabie Saoudite.

L'Iran boycotte le "hajj" suite à la crise avec l'Arabie Saoudite.

La crise entre les deux plus grandes puissances du Moyen-Orient va perturber les plans de pèlerinage de la population Iranienne suite à une crise diplomatique entre l’Iran et l’Arabie Saoudite en début d’année.

L’Arabie Saoudite avait exécuté un Saoudien suivant les préceptes du Chiisme qui était accusé d’avoir des liens avec des groupes terroristes mais également pour tentative de coup d’état de la monarchie des Saouds.

Une crise diplomatique qui va engendrer la rupture des relations entre les pays mais qui a également attisé le conflit entre pays Sunnites et Chiites.

Il n’en fallait pas plus pour relancer le débat sur la sécurité des pèlerins lors du « Hajj ». En effet, plusieurs milliers de victimes l’année dernière suite à des manquements sécuritaires ont poussé l’Iran à demander des garanties pour ses pèlerins.

L’Iran a demandé à l’Arabie Saoudite de pouvoir organiser des manifestations hostiles aux Etats-Unis et Israël à la Mecque. Une demande qui a été refusé par les instances Saoudiennes car elle risquerait de créer le chaos au « Hajj ».

Il n’en fallait pas plus pour que l’Iran boycotte le pèlerinage en Arabie Saoudite et demande prenne en otages sa population voulant exécuter un des piliers de l’Islam.

A lire aussi:
Le chef du polisario dans le coma depuis quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *