Indonésie: La castration chimique pour les délinquants sexuels.

Le président Indonésien, Joko Widodo, a décidé d’appliquer la castration chimique contre les délinquants sexuels en Indonésie.

L’Indonésie applique la castration chimique pour les délinquants sexuels.

Le viol et le meurtre d’une jeune adolescente de 14 ans est la goutte qui a fait déborder le vase dans la société Indonésienne. Ne se passe pas un jour sans des agressions sexuelles dans le pays.

En effet, une jeune adolescente a été violée puis assassinée par un gang dont les membres ont entre 16 et 17 ans. Son corps a été retrouvé quelques jours plus tard sans vie. La justice a condamné les accusés à 10 ans de prison.

Mais la société civile s’est mise en colère et a demandé à sévir plus durement contre ce phénomène qui s’amplifie dans tout le pays. Une pétition ainsi que des passages dans des émissions Indonésiennes ont poussé le président à revoir la loi et appliquer la loi sur la castration chimique des délinquants sexuels.

La loi qui doit encore être validée par le parlement divise les acteurs politiques du pays. Selon l’organisation des droits de l’homme  en Indonésie, il s’agit là d’une vengeance qui engendre des douleurs chez l’accusé ce qui va donc à l’encontre des lois des droits de l’homme.

D’autres politiques appellent à prendre en considération les victimes et les proches avant de prendre en considération les mœurs de délinquants sexuels.

A lire aussi:
L’Iran boycotte le pèlerinage à La Mecque cette année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *