Le Maroc n’a pas de leçon à recevoir de la France selon l’ancien pasteur d’une église au Maroc.

Après le documentaire de France 3 sur le règne de Mohammed VI, Samuel Amédro, a tenu à réagir en tant que président de l’église évangélique au Maroc en discréditant tous ceux qui critiquent le roi du Maroc.

Le pasteur Amédro défend le roi du Maroc contre le documentaire de france 3.

Après des semaines d’attente, le documentaire tant attendu sur Mohammed VI, n’a pas tenu ses promesses comme le vendait France 3. Une montagne qui a accouché d’une souris, voilà l’image qui nous vient dans un premier temps.

Un documentaire qui n’était pas non plus au goût du président de l’église évangélique au Maroc et qui a tenu à rétablir certaines vérités sur le Maroc.

Ayant vécu durant 5 ans au Maroc, condamne les mensonges d’enrichissement du roi sur le dos des Marocains. Il a déclaré avoir vécu dans un pays qui se développe et change de manière rapide, très loin de l’image d’un peuple pauvre et ne profitant pas d’un développement économique.

«J’ai vu une classe moyenne se développer, des intellectuels libres de leurs paroles, de moins en moins de pauvres ainsi que le développement express des infrastructures» a-t-il confié sur son compte facebook.

«Je n’ai jamais subi de pression en tant que Chrétien»

Il condamne d’ailleurs le chantage qui est fait au Maroc sur le problème des migrants. 40.000 migrants sont bloqués au Maroc qui se doit de les assumer à cause de l’Union Européenne qui n’assume pas une partie de ces demandeurs d’asiles.

«Le Maroc n’a de leçon de morale à recevoir de personne surtout de la France» a-il-conclut.

Le Maroc est un pays libre et son roi n’est pas un dictateur mais un humaniste comme aime le dire le pasteur Amédro.

A lire aussi: 
Le Maroc et l’Inde préparent un accord économique important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *