Rubrique de l’esprit troublé: #2 La pénurie de l’humanisme et Dieu.

La pénurie de l’humanisme. Il y a plusieurs théories concernant l’arrivée de l’Homme sur Terre, certaines se ressemblent et d’autres sont complètement farfelues. Etant musulman je crois en Dieu, je crois que nous sommes tous les fils d’Adam et D’Eve. 

Rubrique d'Omar: la pénurie de l'humanisme et Dieu.

Dans ma religion, Dieu ne cesse de nous démontrer à quel point l’homme sans son créateur nage dans un océan de perdition le rendant ainsi en perpétuelle quête de sens. Il est pour ainsi dire démuni et perdu dans ce monde où il se sent esseulé, faible et vulnérable. Il l’invite ainsi à utiliser ses sens, son entendement et son cœur pour arriver à la vérité et donc à la paix intérieur. En effet l’homme à une vision de ce monde platonique et illusoire car faussée par ses « moyens de connaissances » défaillants et surtout limités: alors que nous avons une bonne ouïe, une bonne vue, nous n’entendons rien et ne voyons rien. Ça, voyez-vous, est le début « non troublé » d’une pensée qui conduira mon esprit à fichtrement se troubler.
Pensée trouble exacerbée par l’accroissement du nombre des vivants, ballottage de l’esprit vers le bien puis vers le mal, égoïsme et lâcheté de certains mais surtout la croyance de l’homme qu’il est le maître de la situation alors qu’en réalité tout le dépasse !! Ces cogitations nocturnes, partagées toujours humblement, me font penser au tableau d’Edvard Munch : la nature crie fort mais personne ne l’écoute, j’entends mais je reste stupéfait. Pour affronter ce bruit, assourdissant, je vous invite tous à m’accompagner dans cette cacophonie. Depuis la création d’Adam et d’Eve, le monde a bien changé. Selon nos statisticiens, il parait que nous sommes, aujourd’hui, plus de 7 387 825 088 humains sans compter le nombre incroyable de rejetons qui naissent alors même que j’écris ce texte. Et plus nous sommes nombreux sur cette planète plus y a de problèmes non résolus. Bien que tous identiques « l’ordre des choses » a voulu que nous soyons divisés, nous portons d’ailleurs nos différences avec des drapeaux tout en clamant haut et fort notre singularité.
Ce sont ces mêmes divergences qui amenèrent des pays et des civilisations à se déclarer la guerre ; l’extermination des amérindiens par les colons français et britanniques illustre entre autres mes propos je cite Les aborigènes d’Australie contre la « grande » Bretagne ou encore le fameux conflit Israélo-palestinien très connu (ou pas tellement finalement) de la scène international ; la guerre de l’antisémitisme dont on n’a pas finit de nous parler. Je ne m’attarderai pas la dessus car c’est un sujet intraitable et donner mon avis me ferait passer pour un antisémite et ce même si l’histoire venait à parler à ma place (il n’y a qu’a voir le cas de Dieudonné).. Vous l’aurez bien compris les exemples sont légions. On en déduit alors que de tous les êtres vivants sur cette Terre, seul l’homme se bat pour le plaisir ou pour avoir plus de pouvoir. Pourtant il est le seul à avoir la faculté de raisonnement, et par conséquent le seul à être à même de trouver des solutions autres que celles supposant l’usage de la force et la violence, le fait d’avancer ce genre de propos c’est dire que dans les faits l’homme est par nature mauvais, pervers, vicieux, diabolique et sournois.
Ceci dit, l’homme est aussi humble, honnête, vertueux, et respectueux envers son prochain n’est ce pas ?! A dire vrai cette image de l’homme clément, me semble n’être qu’un mythe, une idéologie lorgnée vulgairement !! On la zieute, on la veut mais pas assez pour la rendre réelle. La vie est trop dure pour se permettre d’être humble et clément puis-qu’aujourd’hui la clémence c’est pour ceux que « le loup mange ». On veut être des loups maintenant, on se bestialise ! Et pour couronner le tout au troisième millénaire l’homme n’a plus aucun principe et il se conduit d’un égoïsme et d’une lâcheté sans précédent, ca par contre, n’a aucun équivalent dans la nature !
Et avec la mondialisation universelle l’homme ne savait plus où donner de la tète avec autant de nouvelles disciplines. La vie de société établie par le système commençait peu à peu à devenir barbante et la populace allait bientôt commencer à se poser les véritables questions concernant son existence : pourquoi on me dit que je suis libre alors que je suis bloqué entre des murs de lois ? Pourquoi mon identité est elle aussi chiffré qu’un code barre ? Pourquoi suis-je obligé de me soumettre continuellement ?
Des questions dont personne n’a la réponse sauf les croyants ou ceux qui voient spirituellement les choses, ceux qui comprennent l’art de lire la nature. Souvent, pour nous autres ou les autres, quand une question n’a pas de réponse l’homme se met en colère et celle-ci étant extrêmement barbare, l’homme remontre la face bestiale. Alors à ce questionnement l’homme muni d’une conscience pragmatique et « physique » va comme le fait le diable, choisir ce moment pour tirer des ficelles d’un nouveau jeu : si le peuple est perdu, donnons lui des solutions toutes prêtes ou mieux pensons à sa place, il est tellement mal en point qu’il préférerait qu’on le débarrasse du poids de la pensée. Et puis comme l’héroïsme plait, le vicieux (entendu le politique) prend la place du bon père de famille, prêt à remuer ciel et Terre pour ses fils (les citoyens).
L’action et la pensée n’allant pas de pair, après le discours angélique et pacifiste, on fait tout pour « avoir un pouvoir », « assoir une idéologie » : « Tu te sens seul et mal mon fils ? Tiens prends de l’ecstasy amusez vous et aimez vous entre amis ce soir mais fais gaffe mon fils il se peut que dés le lendemain tu les haïsses ! Tu te sens déprimé et la situation qui flotte autour de toi te fait peur mon fils ? Tiens je t’offre ce Smartphone tu y trouveras un réseau social qui regorge de vidéos de meurtres d’enfants palestiniens, des fusillades, des bagarres de gangs, des accidents, et même des articles totalement bidon qui ne feront que t’abrutir et te chambouler les idées. Et enfin mon fils si tu a le moral a zéro. Tiens je t’offre un abonnement pour regarder toutes les séries inspirées de super héros, et tous les films de science fiction ! Ne t’en fais pas ça te fera oublier la réalité » Toute cette technologie et toute cette information a fait de ma génération des lâches qui regardent quotidiennement leurs planète mourir, leurs océans se polluer, leurs frères se faire tuer, et parfois même leurs pays voisins tombés.
Devant autant de barbarie et de génocide je me sens mal dans ma peau principalement car je me dis que je ne peux rien changer et que ceux de ma génération ne changeront jamais. Nous sommes tous devenus égoïste par la force des choses, démunis de foi, avares et mauvais. Chacun a des degrés différents mais nous sommes tous identiques comme l’incorruptible exemple des moutons, qui vivent en troupeau, mangeant ensemble, copulons ensemble et mourant ensemble. Tandis que l’homme les considère comme une unité qui coûte tel ou tel prix… 
Pour moi c’est clair je ne suis plus une entité mais une unité une infime unité qui souvent pense au monde à son passé, son présent, et son futur. Et souvent dans le déroulement de ma pensée je me surprends à rêver d’un monde beau plus bleu, plus vert, où la technologie aura permis des avancées incroyables à la médecine qui ne serait plus payante. Que les jeunes soit plus libres et que leur système éducatif sois moins fatiguant et abrutissant … 
Mais très rapidement la lucidité me reprend et je me dit naïvement que si les générations à venir ont pris ce qu’il y a de beau dans ce monde (ses connaissances et ses valeurs écologique) ils nous insulterait en nous faisant passer pour des êtres égoïste, démunis d’humanisme et de compassion et dotés d’une grande lâcheté. Je ne sais pas si je jour viendra (et j’en doute fortement car nos fausse valeurs d’aujourd’hui seront les valeurs de nos enfants demain) je peux vous assurer que je sourirais du fin fond de ma tombe. Aussi en ce jour, l’homme se bestialise beaucoup plus qu’il ne s’intellectualise !! 
L’esprit troublé
Ps : Etant moi-même un grand fan des théories de complot cette vision des choses me convient amplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *