Pourquoi en veulent-ils autant à Mohamed VI ?

La question de savoir pourquoi certains en veulent au roi du Maroc, Mohamed VI, se pose tellement il est attaqué lui et son royaume depuis quelques années.

Pourquoi en veulent-ils à Mohamed VI ?

Le Maroc et son roi sont les proies d’ennemis déclarés qui en veulent à l’intégrité du territoire, mais pourquoi donc ?

Il faut chercher dans un premier temps du côté de la décolonisation du Maroc par la France. Le Maroc a gagné son indépendance en 1956 des griffes de la France. Il a entreprit des avancées économiques et sociales dans le pays afin de répondre à une crise économique qui frappait de plein fouet ce pays sous-développé.

Que ce soit Mohamed V ou son fils Hassan II, tous ont compris qu’il fallait ouvrir le pays à l’Occident afin d’attirer les investissements étrangers au royaume chérifien. Cette stratégie a permis au Maroc de sortir d’un état de sommeil profond, mais elle a également fait du royaume un terrain de jeu pour la France et les États-Unis (entre autres).

Le déclic du redressement est intervenu dès la prise du trône de Mohamed VI en 1999.

Le nouveau roi arrive avec une nouvelle vision du Maroc, qui est une parfaite continuité avec ce que voulait faire son père, feu Hassan II. Il s’est attaqué à de nouvelles mesures pleines d’ambition comme le statut de la femme, le chômage, la lutte contre la pauvreté mais également l’ouverture du Maroc sur l’Afrique et c’est sur ce point que Mohamed VI a vu juste.

Le Maroc, grâce à ses réformes, est devenu un des pays les plus puissants d’Afrique que ce soit le plan économique, sécuritaire ou religieux.

Mohamed VI, aussi appelé roi d’Afrique, veut développer le continent Africain par les Africains et non pas par la main Occidentale. C’est pour cela qu’il a travaillé diplomatiquement avec les pays Africains afin se développer en particulier la zone de l’Afrique Subsaharienne.

Mohamed VI a fait de son Maroc un pays attractif qui est candidat au statut de pays émergents comme le Brésil, l’Inde, la Turquie ou l’Afrique du Sud.

Mais ce développement ne plaît pas aux Occidentaux qui voient le Maroc prendre leur place sur l’échiquier économique d’une Afrique qui a été leur terrain de jeu préféré.

Les Occidentaux se sont vu refuser leur ordre par le Maroc et ceci ne plaît pas.

Mohamed VI a fait plier à plusieurs reprises la France et les États-Unis sur des sujets sensibles. Car à plusieurs reprises, ils ont tenté d’imposer leurs ordres à un pays qui n’a jamais su dire NON !

Que ce soit sur le plan économique ou sécuritaire, le Maroc tient la dragée haute aux Européens car il possède des atouts pour son futur.

Les États-Unis se sont vu refuser la mise en place d’une base militaire au Maroc à plusieurs reprises car elle serait préjudiciable pour l’Afrique.

Quant à la France, elle avait à de nombreuses reprises tenté d’asseoir son assise dans l’économie Africaine mais l’influence du Maroc lui a fermé les portes.

L’Occident n’a plus autant d’influence au Maroc qu’elle en avait durant les trente dernières années et cela lui convient pas.

Alors, des tentatives de déstabilisation du Maroc ont été mises en place, comme la création du mouvement du 20 février afin de retourner la monarchie durant le printemps Arabe mais sans réussite.

Le Maroc avance à son rythme et ne risque rien de ce côté car les Marocains se rangent de manière inconditionnelle du côté de leur roi et cela les Occidentaux doivent bien finir par le comprendre !

Allah, Al Watan, Al Malik !

À lire:
Le Discours adressé par le Roi au 29ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA (Texte intégral)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *