Badr Hari ressort libre du tribunal grâce à un accord avec la victime.

Badr Hari était poursuivi par le serveur d’un hôtel de Marrakech pour violences. Il était convoqué aujourd’hui dans un tribunal de Casablanca afin de s’expliquer sur les faits.

Badr Hari ressort libre du tribunal de Casablanca après un accord avec la victime.

Mais heureusement pour lui, les discussions entre la victime et son avocat ont permis de trouver un accord financier pour l’abandon des poursuites.

La victime avait reçu une incapacité de travail de 20 jours suite à son altercation avec le champion de Kickboxing Marocain. Les violences se sont déroulés dans un hôtel luxueux de Marrakech, il y a un mois.

Une plainte a été déposée ce qui a valu une arrestation du champion Marocain à l’aéroport de Casablanca alors qu’il arrivait de Belgique.

Mais heureusement pour lui, la victime a décidée d’arrêter ses poursuites contre une somme d’argent qui n’a pas filtré. La victime a déclaré comprendre que Badr Hari était une figure importante du Maroc grâce à ses prestations sportives et qu’il ne voulait pas salir son image. Il ressort donc libre du tribunal de Casablanca.

L’homme est connu pour son comportement colérique ce qui lui vaut plusieurs procès aux Pays-bas. Il devra tout de même travailler sur ce point déclare son avocat.

A lire aussi:
J-2 avant la diffusion d’un reportage critique de France 3 sur Mohamed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *