Deux enseignant accusés de sorcellerie à Fès.

Un ancien étudiant d’une faculté de Fès a accusé deux enseignants de faire de la sorcellerie. Leur procès se déroulera le 2 juillet prochain.

Deux enseignants accusés de sorcellerie à Fès.

Une histoire étonnante sur toutes les lèvres étudiantes dans la faculté Chariâa de Fès après la médiatisation d’une affaire de sorcellerie qui toucherait deux de leurs enseignants.

L’étudiant qui pointe du doigt les agissements des deux enseignants est originaire d’El Jadida.

D’après le directeur de l’établissement, l’affaire pour être un règlement de comptes de la part d’un étudiant aigri par une scolarité « ratée » dans l’université Chariâa mais il n’exclut pas l’implication de ses enseignants.

Aucune preuve tangible n’a été apportée par le plaignant ce qui a a poussé au refus de sa première plainte.

«Comment peut-on valider une plainte lorsque le plaignant n’a aucune preuve à ses dires » se questionne ce dernier.

Il a d’ailleurs refusé de suspendre les deux enseignants et a pris un avocat pour défendre les accusés qui pour lui, jouissent de la présomption d’innocence.

Drôle d’histoire !

A lire aussi:
La France complice d’un trafic géant de cannabis provenant du Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *