Viande périmée: 1 à 4 ans de prison ferme pour les 10 accusés.

La chambre criminelle de la cour d’appel de Salè a prononcé des peines de prison allant d’un an à quatre ans pour l’affaire de la viande périmée.

Prison ferme pour des Marocains qui vendaient de la viande avariée.

La cour d’appel a prononcé une peine d’un an de prison ferme pour un individu, âgé de 75 ans, propriétaire de l’abattoir qui ne respectait aucune règle d’hygiène. En effet, l’homme est poursuivi pour  » détention et vente de produits destinés à la consommation humaine qui représentent un danger pour sanitaire mais également  tromperie, falsification et contrefaçon ».

Des peines allant d’un an à quatre ans ont également été prononcés pour des complices qui distribuaient les produits « impures à la consommation » dans des snacks, des restaurants ou encore à des particuliers.

A lire aussi:
Badr Hari devant le juge ce mardi à Casablanca pour répondre de violences sur des Marocains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *