Les Etats-Unis reconnaissent leur erreur dans le rapport du Sahara.

L’ambassadeur Américain au Maroc a tant que porte-parole du gouvernement Américain, a reconnu que des erreurs se sont glissés dans le rapport sur les droits de l’homme au Sahara.

L'ambassadeur des Etats-Unis s'excuse pour les erreurs dans le rapport sur le Sahara
Une guerre diplomatique entre le Maroc et les Etats-Unis a éclaté après la publication du rapport sur les droits de l’homme au Sahara lors d’une réunion du conseil de sécurité de l’ONU.
Ce qu’il faut savoir c’est que les Etats-Unis ont rédigé ce rapport mais que certains passages erronés égratignent le Maroc sur les conditions du peuple Sahraoui. Très étonnant de la part d’un pays qui est un allié historique du royaume et qui pond une absurdité sans nom.
Le Maroc ne tarde pas à réagir et de condamner ce rapport qui n’est que calomnies avec comme objectif de salir l’image du Maroc. Certains experts pensent que le rapprochement du Maroc vers la Chine et la Russie dérange les Américains et le font savoir.
Le Maroc convoque donc l’ambassadeur Américain afin d’avoir des explications sur ce rapport qui n’est qu’un tissu de mensonges. 
L’ambassadeur a tenu à s’excuser sur les propos de ce rapport concernant l’affaire d’un journaliste poursuivi par le Maroc. D’après les Américains le journaliste a été condamné à 4 ans de prison avec sursis pour diffamation envers Hammouchi, chef de la DGSN, déjà pointé du doigt dans le passé.
Mais la plainte a été déposée en 2014 alors et Hammouchi n’était pas encore chef de la DGSN. L’homme n’avait rien à voir avec cette plainte. Voilà un exemple prouvant le manque de qualité et de recherche du rapport.
Le roi, Mohamed VI, a tenu un discours fort à Riyad en Arabie Saoudite sur les Occidentaux et en particulier sur les Etats-Unis. 
Il a tenu à préciser que certains pays divisent et ruinent les pays Musulmans afin de s’emparer des richesses. Un clin d’œil en direction des Etats-Unis sans aucun doute.
Il avait conclu par une phrase forte, repris par les médias et réseaux sociaux.
«ni les Arabes, ni les Musulmans, ni l’Afrique ne se laisseront faire » a conclu le roi.
A lire aussi;

Livraison de 22 chars Abrams modernisés au Maroc par les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *