Un film Palestinien boycotté au festival de Cannes après une plainte du CRIF.

Un film Palestinien boycotté à cause du CRIF

Munich: A Palestinian story est le titre du film qui fait polémique au festival de Cannes 2016.

En effet, le conseil de représentation des institutions juives de France (CRIF) a demandé l’annulation du film au festival de Cannes car son histoire est de l’ordre du révisionnisme selon Jean-Pierre Cukierman.

Le film revient sur un triste épisode qui est survenu lors des Jeux Olympiques à Munich en 1972. Des Palestiniens avaient pris en otages 11 athlètes Olympiques Israéliens finiront par mourir. Et c’est à ce moment-là qu’Israéliens et Palestiniens ne sont plus en accord sur l’événement.

Le réalisateur du film, Nasri Hajjaja, Libanais/Palestinien , montre dans son film que le meurtre des athlètes Israéliens est causé par l’assaut de la police Allemande et non pas à cause des preneurs d’otages.

Une révision de l’histoire scandaleuse selon le président du CRIF, Jean-Pierre Cukierman.

Selon Israël, les otages Israéliens ont été assassinés par des terroristes Palestiniens et non pas par la police Allemande.

Des courriers ont été envoyé au président du festival, Pierre Lescure mais également à la ministre Française de la culture, Audrey Azoulay.

Le film qui aurait dû être diffusé en session publique sera diffusé en privé sans la présence médiatique.

A lire aussi:
Le drapeau Palestinien interdit à l’Eurovision alors que celui des homosexuels est autorisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *