Le Maroc saisi 150.000 comprimés psychotropes à la frontière Algérienne.

Le maroc saisi 15 000 comprimés psychotropes

La gendarmerie royale vient d’annoncer la saisie de 150 000 comprimés psychotropes près d’Oujda à quelques kilomètres de la frontière Algérienne.

Le départ de cette affaire est un renseignement de la DGST qui a indiqué qu’une grande quantité de psychotropes introduit depuis le pays voisin, l’Algérie, était en circulation.

Les comprimés psychotropes font des dégâts ravageurs dans le cerveau humain. Un homme a été interpellé chez lui, à Beni Drar, en possession des comprimés. L’homme né en 1979 a été mis en garde à vue et son frère est actuellement recherché par la gendarmerie nationale car il a été formellement identifié.

Un service spécialisé dans les affaires de psychotropes a été crée afin de renforcer la lutte contre les drogues qui explosent au royaume ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *