Le Kenya brûle son stock d’ivoire pour dénoncer le braconnage des éléphants.

Le Kenya son stock d'ivoire pour dénoncer le braconnage.

Plus de 105 tonnes d’ivoire ont été brûlés à Nairobi (Kenya) pour condamner le braconnage des éléphants au Kenya mais également dans toute l’Afrique.

La ministre de l’Environnement Française, Ségolène Royale, était présente pour apporter son soutien à cette cause qui fait des ravages en Afrique.

Il ne s’agit pas simplement de stopper un commerce illégal mais de sauver les éléphants car il s’agit bien de survie.

Environ 30.000 éléphants sont abattus chaque année pour leurs défenses. Ce qui inquiète c’est que les braconnages qui mènent à la mort des éléphants sont au-dessus des chiffres de natalité de cette espèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *